Retour au menu
L'homme sans voix

poème de Michelle Larivey

Inspiré par ceux qui
doivent arracher leur droit d'être vivant
à une enfance de restriction.



      Sans jamais m'asséner un seul coup
      ils m'ont brisé!

      Ils m'ont enveloppé de leur silence
      et de leur seul regard
      sommé de porter la prunelle basse
      (en tout temps).

      Toute leur vie
      ils ont regardé au-dessus de ma tête
      s'appuyant sur mon crâne
      pour rabaisser ma voix
      quand j'osais être
      (quelque peu seulement).


      Maintenant
      j'ai peine à sortir d'un sommeil
      qui ressemble plus à une mort raide
      qu'au calme autrefois ordonné.

      Est-ce que j'existe?
      Pourtant oui... je sens mon coeur battre dans le béton de ma prison.
      Pourtant non... je deviens muet sous le seul poids d'un regard ouvert.


      J'ai avancé en âge
      pourtant
      leur voix d'antan est tout aussi cruelle
      elle traverse mes enfants
      pour me joindre au coeur même
      de ma jeune plaie.
      Je donne l'espace de leur vie
      à mes enfants.
      Pourquoi eux aussi
      m'écrasent-ils au passage
      comme une flaque transparente?

      Je voudrais tellement
      éclater mes chaînes par hurlement
      et noyer mes songes de bêtes muettes!
      Je sens un son rouge se former dans ma mémoire
      et la force surgir du fond.

      Bientôt je me lèverai
      et sans permission aucune
      j'élèverai la voix
      (très haute)

      pour exister.



Michelle Larivey
décembre 1998

Retour au menu

Voyez aussi

Ravage et... Délivrance
Recueil de poèmes humanistes
(Préface de Jacques Salomé)

par Michelle Larivey, psychologue-poète


Logo ReD inc
© 1998 par Michelle Larivey
© 2003 par Pocketaudio
Pocketaudio inc.